Bassinet Turquin Paysage


FACADE VEGETALE

Type : Patio et abord
Ville, pays, date, emprise du site : Angers, France, 2012, 1800m2
Mission : Concours
Maître d’ouvrage : SPLA Anjou

Equipe de maîtrise d’œuvre :
Architecte mandataire : SAS Logerais
Paysagiste : Bassinet Turquin Paysage
BET Structures : EVEN
BET Fluides : ISOCRATE


L’architecture et le végétale
Un des effets notables de l’émergence du développement durable est l’apparition du végétal comme matériau architectural. Les murs végétaux et les toitures végétalisées sont à la mode et constituent le parfait exemple de cette éclosion. Cependant, la relation architecture/végétal que ces techniques induisent semble principalement satisfaire des considérations technico-plastiques. Les dimensions organique et écologique du végétal sont oubliées.

Une Amitié
La construction de l’Institut du Végétal nous paraît être la situation idéale pour développer une relation équilibrée entre l’architecture et le végétal, c’est-à-dire pour définir une relation où chacune des parties conserve une certaine indépendance et où la somme des parties crée une nouvelle entité constructive pour chacune d’entre elles.
Le projet paysager de l’Institut du Végétal d’Angers est une façade végétale. Cette façade est un volume, un espace dont la conception est guidée par la réunion de contraintes techniques liées aux conditions thermiques du bâtiment (exposition à la lumière, au vent, isolation …), à l’attention esthétique (variations des couleurs, identité visuelle du bâtiment …), à la préoccupation écologique et botanique (épaisseur de 6m laissée entre la limite de la parcelle et la façade vitrée du bâtiment, diversité …). Pour répondre à ces intentions, les quatre façades sont alors différentes et adaptées à leurs situations.

La façade Sud : le Velum
Elle est composée de gleditsias en strate arborée et d’une haie vive en strate arbustive. La forme en parasol des gleditsias bloque les rayons directs du soleil, le houppier élevé laisse filer la vue depuis le bâtiment.

La façade Nord : le voilage
Elle est composée principalement de bouleaux et ponctuellement d’eucalyptus et d’érables décoratifs… Le feuillage de cette haie est léger ; il filtre les vues et la lumière sans les bloquer.

La façade Ouest : les stores
Elle est composée d’une alternance d’arbres fastigiés persistants et d’arbres fastigiés caducs. Cette disposition permet de bloquer les rayons de soleil rasants en fin de journée tout en laissant passer la lumière zénithale.

La façade Est : le moucharabié
Elle est composée d’arbres et d’arbustes espacés de manière à conserver un vide entre eux. Cette disposition permet de créer une « ombre chaude » à l’intérieur du bâtiment. Les essences sont choisies pour leur floraison décorative (Prunus sargentii, Cladrastis lutea, Cornus kousa…).